Cynthia Marcotte, pour que sa mort ne soit pas vaine

Cynthia_PhotoAuteureCanalVie_transparentptit

J’ai été, comme la plupart des gens qui la connaissait, absolument terrassée par la mort de Cynthia Marcotte. Je l’ai côtoyée pendant quelques années, dans des événements médiatiques, et je vous jure que tout ce qu’on dit sur elle est absolument vrai. Lorsqu’une personnalité s’éteint, les hommages et bons mots ne cessent de pleuvoir. On dit à quel point la personne était magnifique, superbe, un être humain hors du commun. On finit toujours par penser : « ils disent ça de toutes les personnalités. » Dans le cas de Cynthia Marcotte, la pluie torrentielle de compliments est véridique.

Toutes les personnes qui ont connu Cynthia pourront attester qu’elle était une personne remarquable. Il suffit d’une seule rencontre pour tomber complètement sous le charme de sa beauté intérieure et extérieure. Elle était une belle femme avec un magnifique sourire. Le genre de sourire qui ferait fondre le plus imposant des glaciers. C’était toutefois pour sa chaleureuse et pétillante personnalité qu’elle était reconnue.

Cynthia Marcotte était nutritionniste qui oeuvrait beaucoup sur les réseaux sociaux, notamment pour débouter les mythes reliés aux diètes. De par sa profession, elle informait les gens, possédait un sens aiguisé de la vulgarisation et proposait des conseils afin d’économiser, de mieux manger et de mieux vivre.

Depuis que j’ai appris la nouvelle de sa mort, j’ai eu des moments de peine, de colère, de déprime… J’en ai pleurer des larmes, et j’en pleure toujours. J’ai discuté avec des gens qui la connaissaient : certains mieux que moi, certains moins. J’ai même reçu des messages de personnes que je ne connaissais pas, me témoignant à quel point Cynthia avait touché leur vie, sans jamais ne l’avoir rencontré.

Il n’y a aucun mot pour traduire toute la beauté, la générosité et la bienveillance de cette femme. La marque qu’elle aura laissé lors de son passage trop court sur cette Terre est immense. Et ce que j’ai appris des conversations avec mes amies à son sujet, c’est qu’il ne faut pas être en colère. L’accident est horrible et tragique. Mais cela ne peut pas être ce qu’on se souviendra de Cynthia. Nous devons continuer son oeuvre.

Partout où elle allait, elle répandait une piste de poudre de fée. Tout ceux qui en était touché étaient changés. Cette poudre de fée, on doit continuer à la répandre de toutes les façons possibles. En souriant à un inconnu dans la rue. En aidant quelqu’un à transporter ses courses. En téléphonant à une personne que l’on a pas vu depuis longtemps pour lui demander comme elle va. En disant merci à la serveuse au restaurant. En partageant ton lunch avec un itinérant. En envoyant de belles cartes « juste parce que » à vos amis.

Continuons, à la mémoire de Cynthia. Continuons à répandre sa poudre de fée.

Je te dis adieu Cynthia. Je ne t’oublierai jamais. Chaque jour, je te promets de poser un geste à ta mémoire. À ton honneur. Bon voyage ma petite fée.

Cynthia Marcotte photo
Photo tirée de la page Facebook de Cynthia Marcotte

Pour plus de renseignements sur Cynthia :

Site Internet : https://cynthiamarcotte.com/contact/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :