Cuisiner le chou kale : quelques idées

Saviez-vous quel les origines du chou kale remonteraient à la Rome et la Grèce antiques ? On peut dire que ça a pris du temps avant que l’aliment prenne place à nos tables. Et encore. Est-ce qu’on sait apprécier le kale à sa juste valeur ? L’apprêter afin de mieux le déguster ? Sait-on cuisiner le chou kale ?

Quels sont les bienfaits du chou frisé ?

Crédit photo : Unsplash

Selon l’école de santé publique de l’université d’Harvard, les légumes crucifères – comme le kale, – contiennent un produit chimique végétal qui est décomposé après mastication, hachage ou cuisson. Dans la nature, ce produit agit comme première ligne de défense des plantes, les protégeant des stress environnementaux et biologiques (insectes, champignons, conditions de sécheresse).

Ces mêmes substances font l’objet de recherches pour leur capacité proposée chez l’homme à affecter les maladies chroniques, y compris certains types de cancer et de maladies cardiaques. Des études en laboratoire ont montré que les isothiocyanates et l’indole-3-carbinol inhibent les processus inflammatoires, empêchent la croissance et la propagation des cellules tumorales et protègent les cellules saines.

Les chercheurs sont d’avis qu’il faudra des recherches avec des études plus vastes et à plus long terme pour conclure à des propriétés préventives face au cancer et aux maladies cardiovasculaires. Qu’à cela ne tienne, il est recommandé de consommer régulièrement des légumes.

Le chou kale contient plusieurs vitamines comme la vitamine K, C, A, B6, ainsi que de la folate, des fibres, du mangasene, et des caroténoïdes lutéine et zéaxanthine.

cuisiner-le-chou-kale-photo
Crédit photo : Unsplash

Comment préparer le chou frisé ?

Toutes les parties du kale sont mangeables, même les tiges. Comme elle sont coriaces, c’est préférable de les couper et les cuire. Les feuilles se mangent crues, mais certains trouvent qu’elles sont un peu dures à mâcher. On peut également les faire bouillir, braiser, cuire à la vapeur, au micro-ondes et même les faire sauter.

Sauté : C’est l’une des méthodes les plus simples et les plus rapides pour déguster le chou frisé. Ajouter 2-3 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une casserole à feu moyen-vif. Ajouter 2 gousses d’ail hachées et cuire 1 à 2 minutes jusqu’à ce qu’elles soient ramollies. Ajouter ½ tasse d’eau ou de bouillon et 1 à 1½ livre de chou frisé (lavé, tiges et feuilles grossièrement hachées). Couvrir la casserole et laisser cuire pendant 5 minutes jusqu’à ce que le chou frisé soit ramolli et à la texture désirée. Assaisonnez d’herbes et d’épices selon votre goût.

En chips : Préchauffer le four à 350 degrés. Tapisser une plaque à pâtisserie de papier parchemin. Laver et sécher soigneusement 1 botte de chou frisé; utiliser des serviettes en papier pour éponger si nécessaire. À l’aide de vos mains, détacher les feuilles de leurs tiges et déchirez-les en petits morceaux; ou vous pouvez utiliser des ciseaux de cuisine pour couper les feuilles de la tige et en petits morceaux. Placer dans un grand bol et arroser d’huile. Masser l’huile uniformément dans les morceaux de chou frisé. Étendre en une seule couche sur une plaque à pâtisserie. Saupoudrer d’herbes ou d’épices au choix (essayez du curry, du cumin, de la poudre d’ail, de la poudre d’oignon, du paprika fumé, de la levure nutritionnelle ou de la poudre de chili). Cuire au four jusqu’à ce que les feuilles rétrécissent et que les bords brunissent légèrement, environ 15 minutes.

En pesto : Cette recette utilise des noix de pacanes au lieu de l’ingrédient classique mais plus cher, des noix de pin. Placer dans un robot culinaire : 2 tasses de feuilles de chou frisé (tiges retirées), ¼ tasse d’huile d’olive extra vierge et 2 gousses d’ail ou ¼ de cuillère à café de poudre d’ail ; pulser jusqu’à consistance lisse. Ajouter ¼ tasse de noix grillées et battre jusqu’à homogénéité. Ajouter ½ tasse de parmesan et pulser à nouveau jusqu’à homogénéité. Servez le pesto mélangé à des pâtes ou à des grains entiers, comme sauce pour le poulet ou le poisson, comme sauce à pizza ou étalé sur des craquelins.

En salade : Si vous l’utilisez dans une salade, il existe deux méthodes pour ramollir les feuilles afin qu’elles soient plus faciles à mâcher : 1) Placer les feuilles dans un bol et arroser d’huile d’olive ; masser les feuilles pendant 1-2 minutes;

2) Blanchir les feuilles en les plaçant dans une casserole d’eau bouillante pendant 1 minute. Égouttez les feuilles et placez-les dans un bol rempli d’eau glacée pour arrêter rapidement la cuisson. Placez les feuilles dans une passoire et appuyez doucement sur l’excès d’eau. Utilisez des serviettes en papier pour sécher au besoin. Le blanchiment peut également aider à éliminer une partie de la saveur amère du chou frisé.

Des recettes délicieuses pour cuisiner le chou kale

Soupe-repas aux haricots blancs et au kale

Quiches au chou frisé pour le brunch

Effiloché de boeuf aux champignons 

Feuilleté de chou kale et de noix de pin

Empanadas de thon aux olives noires et au kale

Smoothie kale et ananas

Vous avez une recette pour cuisiner le chou kale ? Partagez la avec tous!

Comment utiliser le matcha en cuisine ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :