Les délices de l’érable à la Taverne Gaspar

Les délices de l’érable à la Taverne Gaspar

La cabane à sucre est à l’honneur à la Taverne Gaspar jusqu’au 30 avril. La brigade culinaire de la Taverne m’a proposé de goûter au menu spécial de style table d’hôte, qui propose des plats où l’érable reprend ses lettres de noblesse. Je me suis rendue au Vieux-Montréal avec enthousiasme et entrain, mon amoureux à mes côtés. Je dois vous raconter mon expérience.

La Taverne Gaspar est située sur la rue de la Commune, dans un ancien entrepôt du 19 siècle. Cela confère à l’endroit une ambiance inégalée, à la fois urbaine et opulente. Plusieurs éléments du décor rappellent cette époque, et ajoutent une touche magique à l’expérience. Après un bel accueil, notre serveur nous propose de débuter avec un cocktail. Nous optons pour la Germaine (Grey Goose poire, St-Germain, Bitters et jus de pamplemousse), et une limonade à la Jim (bourbon Jim Beam, jus de lime et soda).

Crédit photo : La Quarantenaire

Satisfaits de notre choix : les cocktails sont délicieux et promettent une soirée remarquable. Comme nous étions invités pour essayer le menu érable, c’est avec plaisir que nous avons examiné ce qu’il avait à nous proposer.

Service 1 : les entrées qui bercent nos papilles

En entrée, nous avons craqué : le choix était trop difficile. Nous devions choisir entre la soupe aux pois (crème sure au sirop d’érable et grains de pavot), la terrine de foie gras (gelée à l’érable, chutney de canneberge et toast de pain brioché) et la brochette de bomboms de saumon (salade de chou et pommes vertes). Notre merveilleux serveur a fait une entorse aux règles et nous a servi les 3 entrées.

La soupe aux pois est onctueuse, avec de beaux morceaux de pommes de terre, de carottes et de porc. Agrémentée de la crème sure au sirop d’érable, qui est succulente, la traditionnelle soupe devient un plat gastronomique.

La brochette de saumon porte bien son nom : les morceaux sont comme des bonbons à l’érable! Le saumon est archifrais, avec un soupçon sucré parfaitement dosé. La salade de chou et pommes vertes est un accord qui fait de ce plat un bonheur en bouche.

Et que dire de la terrine de foie gras… Un beau morceau onctueux et aérien, on le conjugue avec une gelée à l’érable moelleuse et fine, et un chutney de canneberge absolument divin. Les saveurs sont parfaites ensemble et se complimentent l’une l’autre.

C’est d’ailleurs ce que nous retenons de notre dégustation d’entrées : il n’y a pas d’ingrédients spectaculaires, de cuisine moléculaire ou de fumée… Que des ingrédients frais, préparés de main de maître et simplement délicieux. Aucune mode ne peut rivaliser avec le savoir-faire exceptionnel des talents habiles d’une brigade culinaire.

Service 2 : le principal, c’est le goût

Nous nous devions d’essayer les côtes levées, qui ont une excellente réputation. Pour l’occasion, les côtes de porc ont été longuement braisées, et sont servies avec des pommes de terre rissolées et un demi-épi de maïs. La sauce bbq à l’érable est exquise. Mon amoureux, qui boude habituellement les plats de côtes levées a terminé sa part en un temps record! Il faut dire qu’elles étaient vraiment exceptionnelles. La viande est tellement tendre et juteuse, je n’ai eu aucune difficulté à manger mes côtes avec seulement une fourchette! Mon amoureux a été plus traditionnel, il a utilisé ses mains!

Le feuilleté de boeuf porte très bien son nom : la croûte est feuilletée, légère et croustillante, et l’intérieur est rempli de bonheur… Le ragoût de boeuf au vin rouge, prune, abricot, raisin sec, oignons perlés et amandes effilées… comment vous expliquer? J’aurais pleuré tellement la symphonie de saveurs était remarquable. Je n’ai jamais goûté à un ragoût de boeuf, ni un feuilleté, aussi délicieux. Les généreux morceaux de boeuf fondaient dans la bouche, et le mélange de texture et de saveurs est parfait. Le croustillant de la croute, le doux réconfort du ragoût, les saveurs plus sucrées et le salé… Un plat divin.

Service 3 : un touchant adieu

Nous étions déjà repus, mais comment dire non à un dessert à l’érable? Nous avons choisi le pudding chômeur et la crème brûlée à l’érable, les deux étant réconfortants et surprenamment légers. L’érable est présent, sans écraser le goût des desserts. C’est un autre service épatant.

Mon verdict sur le menu cabane à sucre de la Taverne Gaspar :

Depuis son ouverture, la Taverne Gaspar a beaucoup évoluée. Elle offre un menu copieux, gourmand et singulier. Le menu de la cabane à sucre ne fait pas d’exception. Tout nous a été servi à la perfection, par un serveur dont le nom m’a malheureusement échappé. Un serveur dynamique et clairement heureux dans son poste. Il est ouvert et se renseigne avant de nous faire des suggestions. Nous avons adoré avoir eu la chance de l’avoir comme serveur.

Et la nourriture, je crois que vous avez compris que j’ai adoré! Vous devez l’essayer si vous aimer l’érable et la bonne bouffe! Et j’oubliais, le restaurant offre également un menu brunch la fin de semaine, dont un menu spécial cabane à sucre!

La Taverne Gaspar

Menu cabane à sucre : https://tavernegaspar.com/menus/cabane-a-sucre-soir/

89, rue de la Commune
Montréal, Québec
514 392-1649

La cabane à sucre s’invite au brunch du dimanche chez Rosélys

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :