Il y a toujours une raison à tout, de Sandrine Sévigny

Il y a toujours une raison à tout, de Sandrine Sévigny

Un livre n’a pas à être difficile à lire pour être bon. Sandrine Sévigny, qui n’a que 20 ans, réalise un tour de force avec cet ouvrage. C’est lors de mon rituel de dodo que je l’ai apporté au lit, pensant ne lire qu’une quinzaine de minutes, avant de fermer la lumière… Elle ne s’est fermée que 3 heures plus tard, comme ma lecture. Mettant en scène un adolescent portant le nom de Félix, ce récit sous forme de soliloque relate les événements qui ont mené à sa perte.

Dès le début, on comprend qu’il ne fait plus partie de la population générale et se trouve dans un centre fermé. Quelque chose de grave est arrivé, on en découvre plus on avance dans l’histoire de l’antihéros. Le sort que la vie réserve à ce jeune qui n’a pas encore 18 ans est triste. Attachant, presque charmant, Félix est un bon gars, dans le fond. 

Crédit photo : gracieuseté Éditions Hashtag

De cette tragédie, on ne peut que faire le parallèle avec notre système d’éducation, qui n’offre pas les services et l’encadrement adéquats pour les étudiants plus « difficiles ». La santé mentale de ces jeunes est affectée, sans que personne ne semble s’en inquiéter. Anorexie, TDAH, dépression, mal de vivre… Félix et sa bande ne savent pas trop comment vivre, mais ils tentent de vivre par leurs propres règles. 

Comme je le mentionnais, j’ai lu ce livre d’une traite, sans pause, et son écriture est légère malgré la gravité du sujet. Avec beaucoup d’adresse, l’auteure nous peint le portrait d’une jeunesse blessée et traumatisée, sans jamais la rendre grossière. 

Il y a toujours une raison à tout, de Sandrine Sévigny : https://www.leslibraires.ca/livres/il-y-a-toujours-une-raison-sandrine-sevigny-9782924936184.html?u=486064

Mes lectures du mois d’octobre

2 réponses à “Il y a toujours une raison à tout, de Sandrine Sévigny”

  1. Bonjour Stéphanie, J’adore la faĉon dont vous décrivez ce livre. Je partage totalement votre point de vue sur ce que l’auteur veut décrire dans ce récit touchant et réaliste.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :