Que se passe-t-il dans notre corps lorsqu’on a 40 ans?

Je n’ai jamais eu peur d’avoir 40 ans. Au contraire, quand j’ai atteint ce jalon important, je l’ai fait avec un plaisir certain. Bien que je ne constate aucune différence depuis que j’ai 40 ans, je sais que je vais devoir commencer à faire attention à certaines choses. Effectivement, avoir 40 ans, ce n’est pas juste dans la tête que ça se passe, car tout va bien à ce niveau. Plusieurs changements se produisent dans notre corps, et pour les vivre le plus en harmonie possible, il vaut mieux les apprivoiser tout de suite.

L’œstrogène, l’hormone du changement.

Lorsqu’on atteint l’âge de 40 ans, notre fertilité baisse continuellement. Beaucoup de femmes entrent dans la phase de la périménopause, les années qui mènent à la « vraie » ménopause. Aucune femme ne vit ces changements de la même façon. Certaines femmes vont passer rapidement à la ménopause (environ 2 ans), alors que d’autres vont ressentir les changements plus ou moins intensément au fil des années (jusqu’a 10 ans).

C’est quoi la périménopause? C’est la phase avant la ménopause qui rend nos menstruations moins fortes, ou moins longues (ou les deux si vous êtes chanceuse!). La périménopause peut également faire changer les intervalles entre les menstruations.

D’ailleurs, a cause de ces changements (l’ovulation devient irrégulière) deux tiers des femmes de plus de 40 ans ont des problèmes de fertilité. Celles qui deviennent enceintes font face à un risque plus élevé de complications comme une hausse de la tension artérielle ou diabète durant la grossesse. On compte également plus de risque de fausse couche, de déficiences de naissance, et de faible poids à la naissance.

Quels sont les changements que l’on peut ressentir en périménopause ?

Ces variations du taux d’œstrogène causent plusieurs symptômes, tous aussi sympathiques les uns que les autres… D’abord, les bouffées de chaleur, et les les troubles du sommeil et l’irritabilité et les sautes d’humeur qui y sont associées.

On pourra aussi vivre avec la perte de la lubrification vaginale, qui augmente les risques d’infections vaginales et urinaires, la perte osseuse et les risques de maladies cardiovasculaires peuvent augmenter.

Ah oui, n’oublions pas la prise de poids, comme l’accumulation des gras abdominaux, qui peut faire augmenter chez la femme le risque de maladie du cœur, de diabète et de cancer.

L’arthrose, une affection des articulations, a tendance à se manifester dans la quarantaine et la cinquantaine. Le risque de cancer du sein, de l’ovaire et de l’utérus augmente aussi à 40 ans. L’affaiblissement des muscles pelviens peut aussi contribuer aux troubles urinaires comme l’incontinence… Ouf.

avocats-kiwis-concombres-menthe-photo-périménopause

Peut-on faire quelque chose pour éviter d’avoir ces symptômes ?

Eh non, il n’y a pas de recette miracle. On mange bien, on s’assure d’avoir tous les nutriments et vitamines recommandés et on bouge. Faire de l’exercice n’aide pas juste au niveau physique, mais aussi fait augmenter les taux de sérotonine et de dopamine dans le cerveau. Certaines femmes vont également se tourner vers l’hormonothérapie. (Le magazine Vero a publié un article fort interessant à ce sujet. Lire l’article.)

On ne doit surtout pas hésiter de parler de nos symptômes lorsqu’ils apparaissent (espérons-le, le plus tard possible, svp!). Parlez-en a votre médecin de famille, mais n’oubliez pas votre entourage… Plusieurs femmes que vous connaissez ont, ou sont sur le point, de vivre cette expérience aussi. Echanger sur le sujet peut vous donner d’autres trucs pour mieux vivre cette période.

Soyez à l’affut, nous ajouterons une multitude de textes reliés à ce sujet, donc revenez souvent!

Vous avez des commentaires ou vous aimeriez faire part de votre expérience personnelle? Commentez ci-bas!

Photos : styledstock.co

2 réponses à “Que se passe-t-il dans notre corps lorsqu’on a 40 ans?”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :